Greta Thunberg est une jeune militante écologique suédoise, née à Stockholm, le 3 janvier 2003. Elle est la fille d’un acteur de cinéma (Svante Thunberg) et d’une chanteuse d’opéra (Malena Ernman). Elle a une sœur Beata, 2 ans plus jeune qu’elle.

Greta Thunberg, une jeune activiste écologiste

Greta Thunberg est une jeune militante écologiste suédoise.

Atteinte du syndrome Asperger, Greta n’en est pas moins active et lance en août 2018 un appel à une grève mondiale pour le climat. C’est ce qui a fait d’elle le symbole de la lutte contre le réchauffement climatique.

Elle décide alors de ne plus assister à ses cours et est reçue au parlement suédois pour alerter les parlementaires sur l’urgence climatique liée au réchauffement.

En décembre 2018, elle fait son premier discours pendant la Cop 24 en Pologne, toujours pour tenter de sensibiliser les politiques et les citoyens aux dangers grandissants liés au réchauffement climatique.

Par la suite, en janvier 2019, elle continue de s’exprimer à ce sujet devant les personnes les plus influentes du monde à Davos, en Suisse.

Elle décide de limiter sa grève scolaire au vendredi. A travers le monde, des écoliers, des lycéens et des collégiens la suivent dans cette action.

Greta Thunberg reçoit son premier prix pour son engagement pour la liberté, le 21 juillet 2019 à Caen. Il s’agit du prix Liberté.

Greta Thunberg

Le 23 juillet 2019, Greta Thunberg est invitée à l’Assemblée nationale française, avec d’autres jeunes militants pour la transition écologique, par les députés du collectif « Accélérons », pour parler de l’urgence climatique et débattre de ce sujet. Sa venue n’est pas bien accueillie par certains députés qui déclarent que la jeune militante n’a aucune légitimité pour venir parler dans l’hémicycle de ces sujets.

Greta a été conviée à assister au sommet sur le climat de l’ONU le 23 septembre 2019 à New York. Pour mettre en lumière ses convictions et prouver encore un peu plus son engagement pour l’écologie et le climat, Greta Thunberg a décidé de traverser l’Atlantique. Elle est donc partie le 14 Août, à bord d’un voilier zéro carbone, mis gratuitement à disposition par Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco. Cette traversée a fait parler d’elle, mais pas forcément comme la jeune écologiste et son entourage l’espéraient. La raison de cette ampleur médiatique est que ce voyage aurait, en fait, obligé cinq membres d’équipage du Malizia II à voyager jusqu’à New York en avion, pour pouvoir, par la suite, ramener le bateau à son point de départ. Ce qui ne semble pas si écologique que cela ! Une opération de communication qui s’est donc retournée contre Greta.

En septembre 2019, Greta Thunberg et d’autres jeunes militants décident de porter plainte contre 5 pays, dont la France, pour protester contre la lenteur des gouvernements face à la crise climatique urgente. Étrangement, cette action ne vise pas les pays les plus pollueurs du monde, comme la Chine, les États-Unis et l’Inde, car ces pays n’ont pas ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant sur laquelle s’appuie cette procédure.

Sur Instagram, le 29 janvier 2020, Greta Thunberg a annoncé qu’elle avait déposé sa marque «Fridays For Future». C’est un mouvement en vertu duquel les élèves ne vont pas à l’école tous les vendredis afin de manifester contre le réchauffement climatique.

 

La citation la plus célèbre de Greta Thunberg

Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. Je fais pourtant partie de ceux qui ont de la chance. Les gens souffrent, ils meurent. Des écosystèmes entiers s’effondrent, nous sommes au début d’une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c’est d’argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle ? Comment osez-vous !

Greta Thunberg, en septembre 2019 devant l’ONU, à New York