Mon chéri est rentré hier soir en me disant : "Tu as vu? Le foot se met doucement au zéro déchet! Le club d'Amiens veut réduire ses déchets au maximum." Je me suis dit que, pour une fois que l'industrie du football s'intéresse à l'écologie, ça vaut le coup de jeter un oeil à la presse footballistique pour voir ce qu'ils vont mettre en place.

Je vous avoue que je n’y connais pas grand chose niveau foot, mais les dirigeants de ce club semblent bien ambitieux ! Ils souhaitent d’ici la fin de la saison 2019-2020 devenir le premier stade zéro déchet.

Le constat des dirigeants du club de foot d’Amiens

Lors d’un match du club de foot d’Amiens, au Stade de la Licorne, des milliers de déchets sont produits. Qu’il s’agisse de nourriture ou de plastique, les milliers de supporters, venus pour encourager leur équipe préférée, consomment beaucoup de boissons et d’encas, ce qui engendre beaucoup de déchets.

La métropole d’Amiens, le club, la Ligue de Football Professionnel, le WWF et l’ADEME, se sont réunis pour établir une feuille de route. Il a été convenu que l’Amiens Sporting Club mette en oeuvre une pesée quotidienne de ses containers pour tous les déchets générés par les sportifs, le staff administratif, la restauration et les matchs. L’objectif étant de diminuer considérablement le remplissage des poubelles. Le constat est que les petites bouteilles et gobelets en plastique, sont le principal déchet les soirs de match.

Amiens SC Ce que le Amiens SC va mettre en place

A partir du 1er janvier 2020, la panoplie du parfait supporter verra le jour :

  • des gobelets consignés à la buvette et donc réutilisables (Le club va utiliser de grands contenants afin de distribuer les sodas dans des Ecocups. Les fontaines à soda seront installées plus tard, afin de supprimer définitivement les contenants en plastique) ;
  • des couverts en bambou biodégradables et compostables ;
  • des barquettes biodégradables, en matière à base d’amidon de maïs, pour servir les frites ;
  • des sandwichs emballés dans des films alimentaires lavables et donc réutilisables (voir mon prochain article sur le carré de tissu enduit de cire d’abeille).

Un composteur géant sera installé pour récupérer les déchets compostables. Des poubelles de tri seront installées tout autour du stade. Il faudra que les supporters jouent le jeu du bon tri.

Le club a déjà pensé à arrêter la distribution de prospectus à l’entrée du stade.

Pour les joueurs, des gourdes individuelles en verre, réutilisables, seront mises à disposition. Des lunch-box réutilisables seront distribuées pour les membres de l’équipe, le staf et le personnel, afin de conserver les surplus de repas pour qu’ils puissent les consommer chez eux. Ils ont même pensé à ne passer que par des circuits courts pour la restauration du club.

Pour les restes alimentaires du quotidien du club et des soirs de matchs, le Amiens SC est aussi entré en contact avec une banque alimentaire et une application (voir mon article sur To Good To Go) pour mettre en place un système de redistribution, et ainsi limiter, voir éliminer le gaspillage alimentaire.

D’où est venue cette bonne idée ?

Ce projet vient d’une personne qui travaille au club depuis de longues années : Eric SCHIETEQUATTE. Il est, entre autre, responsable de l’animation lors des matchs. Sensible aux problématiques liées à l’écologie, il a proposé, il y a quelques mois, de basculer vers le zéro déchet. Les dirigeants ont alors étudié sa demande et l’ont validée.

Comment vont-ils communiquer sur le zéro déchet ?

Certains joueurs, comme Jordan LEFORT, Régis GURTNER ou Thomas MONCONDUIT, se sont portés volontaires pour participer à la campagne de publicité qui visera à expliquer le projet aux supporters et à les sensibiliser, afin qu’ils puissent participer au mieux à ce beau défi.

Ces mesures sont vraiment courageuses et bonnes pour notre planète. Cependant, elles constituent un défi énorme car les supporters ne sont pas forcément sensibilisés au zéro déchet, et pour certains, la protection de l’environnement n’est pas du tout une préoccupation. Il va donc falloir beaucoup de temps et d’éducation pour que chacun joue le jeu et, dans un premier temps, fasse bien le tri dans les différentes poubelles et le composteur qui se trouveront autour du stade.

Que reste-t-il à faire pour être encore plus eco-responsable ?

Pour aller plus loin, le Amiens SC pourrait donner l’exemple, aussi, en optimisant le traitement et l’entretien de la pelouse, afin que ces tâches soient les plus respectueuses possibles pour l’environnement.

Par ailleurs, qu’en est-il du déplacement des joueurs et du Staf pour les matchs ? J’ai lu que plusieurs joueurs viennent déjà à l’entraînement en trottinette électrique, pour réduire leur empreinte carbone, mais les déplacements pour les matchs à l’extérieur sont-ils aussi eco-responsables ?

 

Je dis « Bravo » pour ces mesures prises pour limiter l’utilisation de plastique et réduire les déchets à chaque match! Et pourvu que ce soit contagieux 😉 et que les autres clubs de foot s’y mettent rapidement !